« Le sang de ton frère crie du sol jusqu’à moi. » – Genèse 4.10

Chez Christianity Today, nous aimons profondément l’Église. Servir l’épouse du Christ, cultiver son amour pour Dieu et raconter l’histoire de son action rédemptrice et transformatrice dans le monde est au cœur de ce que nous faisons. Nous ne nous délectons pas de l’histoire de son péché. Mais nous ne pouvons pas réellement aimer nos frères et sœurs si nous ne pouvons pas raconter leur véritable histoire. Et nous ne pouvons pas raconter leur véritable histoire si nous ne pouvons pas reconnaître la part que nous y avons prise. La Bible est honnête sur les défauts des personnes les plus remarquables. Nous devons suivre son exemple.

Aux États-Unis, deux péchés originels tourmentent notre nation depuis sa création : la destruction de ses habitants indigènes et l’institution de l’esclavage. Les deux sont nés d’un échec à voir un égal dans celui qui ne nous ressemble pas. Comme l’a dit Mgr Claude Alexander, le racisme était dans le liquide amniotique dont est issue notre nation. Il y avait un virus dans l’environnement même qui a nourri le développement de notre pays, de notre culture et de notre peuple. Le virus du racisme a infecté notre Église, notre Constitution et nos lois, nos attitudes et nos idéologies. Nous ne l’avons jamais complètement vaincu.

Les premiers esclaves sont arrivés sur nos côtes avant les pèlerins, avant qu’il ...

Subscriber access only You have reached the end of this Article Preview

To continue reading, subscribe now. Subscribers have full digital access.