Pour nous chrétiens, se tourner vers l’Écriture devrait être une réponse intuitive lorsque nous sommes aux prises avec l'angoisse face au monde dans lequel nous vivons. Pourtant, le rapport annuel State of the Bible 2020 de la société biblique américaine (ABS) révélait une tendance alarmante : à peine 9% des Américains lisaient leur Bible chaque jour en 2019 – la statistique la plus basse depuis une décennie de recherches de l’ABS – et cela n'a fait que diminuer encore au cours des premiers mois de la pandémie. Mais si l'année 2021 en cours devait comporter ne serait-ce qu’un fragment du niveau d’incertitude auquel nous avons été soumis l’année passée, nous avons plus que jamais besoin des Écritures pour nous guider et nous rassurer. Au cours de mes années passées à diriger des études bibliques en présentiel et un groupe de lecture biblique en ligne, j’ai trouvé que nous avions parfois besoin d’idées pratiques pour savoir comment commencer ou se remettre à ouvrir la Bible. Voici dix façons de lire la Bible sous un tout nouvel angle.

1. Ajoutez une nouvelle traduction à votre bibliothèque.

Si vous avez principalement lu une traduction pendant de nombreuses années, trouvez-en une nouvelle. J'ai récemment bousculé un peu les choses en lisant deux versions différentes après avoir été longtemps très fidèle à une traduction familière. Les versets familiers prennent plus de sens à mesure qu’un ou deux mots traduits différemment me donnent à réfléchir. Les bibles en parallèles – affichant deux à quatre traductions côte à côte – sont aussi excellentes pour lire la Bible de cette nouvelle façon.

2. Lisez l’Écriture à haute voix.

Aussi simple que cela puisse paraître, lire la Bible à haute voix peut en fait nous rapprocher de la façon dont les Écritures ont été présentées pour la première fois à leur public d'origine. De nombreuses Églises suivent cette méthodologie et parcourent ainsi la Bible en trois ans. Lorsque nous lisons les Écritures à haute voix, les phrasés sont mis en valeur et nous pouvons mieux sentir le rythme d’un passage (bien que certaines cadences se perdent en raison de la traduction). La lecture commune des Écritures à haute voix en petit groupe peut également ajouter à la variété, et le fait d'entendre différentes intonations, ou même différentes traductions, peut générer de bons échanges sur le choix des mots. La première fois que nous avons essayé cela dans mon groupe d'étude biblique, j’avais choisi Ésaïe 1 : « Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas. Vos mains sont pleines de sang ! » (v.15). La colère et la frustration de Dieu, communiquées par le prophète, ont pris vie pour les femmes du groupe d’une manière beaucoup plus puissante. Pour amplifier encore cette manière de faire, vous pourriez inviter des personnes de diverses confessions et de différentes traditions ecclésiales à lire avec vous.

Article continues below

3. Écoutez la Bible en conduisant, en cuisinant ou en marchant.

Cette méthode est particulièrement efficace pour ceux qui n’ont pas l’habitude de lire ou les personnes qui ont du mal à trouver un créneau horaire régulier pour lire leur Bible chaque jour. Il est extraordinaire de voir à quel point on peut progresser rapidement dans la lecture de la Bible en utilisant une ressource audio. Internet et les applications bibliques permettent l'accès à de nombreuses traductions et même à une variété d'accents, ce qui rend cette méthode particulièrement attrayante pour de nombreuses personnes. En français, plusieurs versions sont disponibles en audio sur le site de YouVersion, mais de nombreux autres enregistrements existent gratuitement en ligne. En anglais, écouter David Suchet sur YouTube , la lecture par Johnny Cash du Nouveau Testament sur Audible ou de Streetlights sur Spotify est une façon amusante de donner un peu d'originalité aux choses. Un avertissement cependant si vous essayez cette méthode : lorsque mon mari et moi avons commencé à écouter des livres audio lors de longs voyages en voiture, j’ai parfois eu du mal à écouter un narrateur sans que mon esprit ne vagabonde. Si vous trouvez que votre esprit dérive, essayez de vous concentrer sur un ou deux points clés du passage.

4. Prenez un an pour lire la Bible chronologiquement.

Il y a plusieurs années, sur la recommandation d’un ami, je me suis procuré une Bible chronologique. Nous avons décidé de la lire conjointement, en invitant d’autres personnes à nous rejoindre dans un groupe Facebook privé. À ce jour, nous lisons la Bible chaque année dans l’ordre dans lequel les spécialistes estiment que les événements se sont produits. Cette méthode a eu un impact majeur sur ma compréhension des Écritures. Des versets et des passages bien aimés sont devenus partie intégrante de l’histoire du plan rédempteur de Dieu pour tout ce qu’il a créé. La lecture des Rois de pair avec la lecture des prophètes, la comparaison des récits des Évangiles entre eux et la mise en lien des événements des Actes des apôtres avec les Lettres aux Églises ont contribué à combler des lacunes dans ma compréhension.

5. Utilisez un commentaire ou des outils d’aide à l’étude.

Utiliser un nouveau commentaire vous aidera à approfondir votre recherche sur le passage ou le livre que vous lisez. Les commentaires vont plus loin qu’une Bible d’étude en offrant plus de contexte historique et culturel, et ils aident à percevoir le récit des Écritures d’une manière holistique. D’autres ressources multimédias, comme She (He) Reads Truth (en anglais), les cours gratuits de la « The Gospel Coalition » (équivalent américain d’Evangile21) ou les vidéos et études de BibleProject (également en français), parmi bien d’autres, peuvent compléter notre lecture quotidienne de la Parole.

6. Lisez un livre entier d'une seule traite.

Si l'idée de lire un livre entier de la Bible vous intimide, essayez de commencer par un livre plus court comme Philippiens. La lecture d’une épître de Paul dans son intégralité offre un aperçu de ce qui se passait dans la ville antique en question à l’époque. Cela nous donne une idée de toutes les personnes que Paul a rencontrées dans ces Églises et à quel point celles-ci étaient similaires aux individus qui peuplent nos propres Églises. J’ai passé un après-midi d’été à lire Marc d'une seule traite et j’ai pu clairement mieux apprécier son sentiment d’urgence pour la diffusion de l’Évangile. Sa passion pour l’évangélisation m'a sauté aux yeux page après page d’une manière nouvelle. Une variante de cette idée est de lire les livres d’un seul auteur à la fois. (Par exemple, pour examiner Jean de plus près, lisez son Évangile, ses trois Lettres et l’Apocalypse.)

Article continues below

7. Utilisez une bible sans versets

Certaines bibles (en anglais "Readers's Bibles") sont proposées sans chapitres ni versets. Ainsi, ces bibles se lisent davantage comme un roman avec une seule colonne de texte et peu d'éléments distrayant le regard. En français, on trouvera par exemple le Nouveau Testament imprimé ainsi, et le site Sola Scriptura donne accès à tous les textes bibliques mis en page de cette manière. Certaines personnes trouvent que ce format les aide à lire plus longtemps. Le texte original ne contenait pas d'espaces, cela permet donc au lecteur d’expérimenter la façon dont les premiers chrétiens lisaient les Écritures. Certains de mes amis qui utilisent ce genre de bible me disent qu'il aiment particulièrement lire la poésie et la prophétie de cette façon.

8. Méditez un psaume par semaine.

Plutôt que de lire un psaume différent chaque jour, choisissez-en un à relire chaque jour pendant une semaine. Au fur et à mesure que vous lisez, prêtez attention aux phrases du psaume qui ressortent et résonnent en vous, vous aidant à mieux ressentir l’émotion de l’auteur. Je lis souvent le Psaume 51 comme prière quotidienne et je suis étonnée de voir quels versets m'interpellent, souvent en fonction de ce qui se passe dans ma propre vie. Je n’ai pas encore trouvé de meilleur moyen de commencer ma journée que de demander à Dieu « O Dieu ! crée en moi un coeur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé » (Ps 51.10).

9. Lisez les paraboles de Jésus les unes après les autres.

Lisez les paraboles de Jésus en omettant le texte entre chaque parabole. Laissez donc le Seigneur être le maître conteur qu’il est. Jésus savait que la meilleure façon de faire comprendre un enseignement spirituel à son public était de lui raconter une histoire. Dans son livre Reading the Bible with Rabbi Jesus, Lois Tverberg souligne que « les paraboles récurrentes de Jésus à propos des pêcheurs et des agriculteurs ne suscitent pas forcément une réponse viscérale en nous, comme elles pouvaient le faire à l'époque dans un monde agraire. » Nous comprendrons mieux les leçons de ces histoires en nous concentrant sur elles. Qui était le public d’origine ? À quoi ressemblait leur vie quotidienne ? En quoi la nôtre est-elle différente ? Quelles leçons pouvons-nous en tirer et comment appliquer celles-ci au monde d'aujourd’hui ? Prendre en compte les contextes culturels et sociaux dans lesquels se déroulent les paraboles peut nous aider à voir le texte d’une nouvelle manière.

Article continues below

10. Copiez des livres entiers.

Recopier des passages vous aidera à lire la Bible d’une nouvelle façon. Vous constaterez peut-être que des schémas commencent à émerger. Vous pourriez voir comment certains mots ou certaines phrases sont répétés pour les mettre en valeur. Des jours, des mois, voire des années plus tard, vous retrouverez des pages écrites de votre propre main sur lesquelles revenir, vous connectant davantage aux Écritures. J’ai d’abord recopié de cette manière le livre de Jacques. J’ai été frappée de voir à quelle fréquence les paroles de Jacques me renvoyaient aux enseignements de Jésus. Jacques a écrit sur la foi comme mode de vie, et je ne l'avais jamais autant remarqué avant de l'avoir écrit.

La Bible est la Parole inspirée de Dieu pour nous. L'année est déjà bien entamée, mais il n'est pas trop tard pour de nouvelles résolutions dans nos projets de lecture biblique. Puissions-nous nous tourner en premier lieu vers les Écritures. Comme l’a écrit Jen Wilkin : « Les paroles inspirantes des humains sont un substitut dérisoire aux paroles inspirées de Dieu ». Quelle que soit notre situation, la Parole est une source inestimable de réflexions et d’espoir lorsque nous la lisons, l’écoutons et la méditons.

Traci Rhoades est l’auteur de Not All Who Wander (Spiritually) Are Lost. Retrouvez ses écrits sur tracesoffaith.com.

Traduit par Valérie Marie-Agnès Dörrzapf

Adapté par Léo Lehmann

[ See all of our French (Français) coverage. ]