Que font ceux qui travaillent à l’enseignement de la Bible pour s'amuser le vendredi soir ? Ils consultent les listes de ventes d’Amazon pour voir quelle traduction biblique occupe la première place.

La dernière fois que j’ai fait cela en ce qui concerne les États-Unis, la nouvelle version internationale était en tête (NIV). La NIV est la traduction la plus vendue aux États-Unis depuis des décennies, mais dans le classement d’Amazon, elle se situait toutefois en cinquième place, battue par deux bibles pour enfants, une bible audio et, en tête, un livre de méditations populaire qui s'était retrouvé je ne sais comment dans la catégorie « Bible ».

Cet ouvrage de piété surpassait nettement les bibles de la liste, avec 5800 avis à cinq étoiles en 18 mois. Sa première place nous rappelle combien nombreux sont les chrétiens qui comptent sur les livres de méditations quotidiennes comme pratique de formation biblique et à quel point ces ouvrages de piété sont devenus une affaire importante.

Mais comment ces ressources nous forment-elles? Un livre de piété produit-il la piété au sens biblique du terme ?

Je suis retourné parcourir les descriptions d’autres livres de méditations populaires sur Amazon. Parmi les 10 plus vendus, l'un offrait 365 jours d’un « enseignement inspirant, inattendu et humble sur la grâce et l’amour qui vous préparera pour la journée à venir ». Un autre fournissait « un verset biblique inspirant sur lequel réfléchir et méditer tout au long de votre semaine ». Un autre encore promettait aux lecteurs qu'ils « seraient inspirés pour commencer à vivre leur vie en mission ». Le point à retenir était clair : la méditation quotidienne implique d’être inspiré.

Mais un autre élément déterminant apparaissait aussi de manière systématique dans les descriptions. Un de ces ouvrages était « conçu pour vous aider à soulager vos inquiétudes tandis que vous apprenez à vivre dans la paix du Dieu Tout-Puissant ». D’autres promettaient « des paroles d’encouragement, de réconfort et de rappel de l’amour éternel de Dieu », ou la capacité d’aborder la vie « avec la sagesse et le réconfort de la Bible ». Autre point à retenir : la méditation quotidienne implique d’être réconforté.

D'après la liste des meilleurs ventes d'ouvrages de piété, la piété vise à être inspiré et réconforté. Mais selon la Bible, c’est bien plus que ça.

En anglais, ces ouvrages sont appelés « devotionals », et on a parfois parlé en français de « livres de dévotion ». Dans la Bible, l'idée de « dévotion », ou de piété, est employée pour parler de consécration, de mise à part pour un service spécial. Tout comme un musée consacre une de ses ailes à une forme d'expression artistique particulière, Dieu nous dévoue à la manifestation de son image. Pourtant, nous faisons parfois l'erreur d'assimiler l'idée de piété ou de dévotion à une émotion. La piété n’est pas un simple sentiment. Elle est une action : elle sert et elle obéit. Jésus a établi ce lien lorsqu’il a enseigné que « Nul ne peut être en même temps au service de deux maîtres, car ou bien il détestera l’un et aimera l’autre, ou bien il sera dévoué au premier et méprisera le second » (Mt 6.24).

Article continues below

Lettres de nouvelles gratuites

Plus de lettres de nouvelles

Comparez les descriptions de ces ouvrages les plus vendus sur Amazon aux paroles de Paul : « toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser et apprendre à mener une vie conforme à ce qui est juste. Ainsi, l’homme de Dieu se trouve parfaitement préparé et équipé pour accomplir toute œuvre bonne » (2 Tm 3.16-17).

Alors que les livres de méditation les plus vendus offrent de se laisser former au moyen de paroles inspirantes et réconfortantes, la véritable dévotion chrétienne – la pratique formatrice d’être mis à part pour servir – est fondée sur des paroles inspirées qui nous corrigent.

Les paroles de ces ouvrages de piété sont-elles bénéfiques ? Certaines, mais pas toutes. L’émotion est assurément une expression de la piété, mais n’est pas son tout. Les paroles bibliques de réconfort sont bénéfiques, mais les paroles de correction le sont aussi. Les deux sont des paroles de vie. Si la lecture de guides de méditation est notre outil de formation principal, nous courons le risque de développer des malformations dans notre spiritualité et – pire encore – de faire de Dieu lui-même une idole, un Dieu qui réconforte sans corriger, cherche la relation mais pas la repentance, aime mais ne discipline pas, et est notre compagnon mais pas notre capitaine.

C’est une chose qu'Amazon confonde un livre de méditations avec une bible. Mais qu’il ne soit pas dit des chrétiens que nous en sommes aussi arrivés là.

Les paroles inspirantes des humains sont un substitut dérisoire aux paroles inspirées de Dieu. Ces méditations, lorsqu'elles sont rédigées avec excellence, peuvent compléter notre temps passé dans les Écritures, mais elle ne doivent pas le régir ou le supplanter.

Pierre avait bien saisi toute la valeur de la parole divine dans sa question à Jésus: « Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6.68).

Chrétien, vers qui iras-tu pour recevoir des paroles de vie ? Pour des paroles formatrices, appliquées quotidiennement, pour te consacrer au service saint et à la soumission ? Amazon est heureux de te proposer des auteurs. Mais n’oublie pas l’auteur de toutes choses. Comme les fleurs sur la couverture d’un livre de piété, les mots humains passent. Mais la Parole du Seigneur – sans cesse utile pour le réconfort comme pour la correction – demeure éternellement.

Traduit par Valérie Marie-Agnès Dörrzapf

Révisé par Léo Lehmann

[ This article is also available in English 简体中文, and 繁體中文. See all of our French (Français) coverage. ]