La première compagnie de croisière moderne centrée sur l’Asie a fermé ses portes suite aux difficultés financières engendrées par le COVID-19 et a vendu le dernier de ses bateaux de luxe à une organisation missionnaire allemande. Les autres navires de Genting Hong Kong’s Star Cruises ont été vendus pour la casse, mais le Taipan, amarré en Malaisie, a été acquis par GBA Ships (anciennement Gute Bücher für Alle), qui travaille en partenariat avec Opération Mobilisation. GBA Ships visite 15 à 18 villes portuaires par an, fournissant de l’aide humanitaire et un accès à des livres chrétiens. La restauration du yacht de 31 ans et de 85,5 mètres devrait prendre de 12 à 18 mois. Il sera rebaptisé Doulos Hope.

Chine : Un chrétien rescapé de l’internement

Un chrétien de 43 ans détenu dans les camps d’internement du Xinjiang aux côtés d’une vingtaine de Ouïghours musulmans s’est échappé du pays et est parvenu aux États-Unis avec sa femme et son fils. Ovalbek Turdakun, un Kirghize de souche qui travaillait comme traducteur kirghiz-mandarin, est devenu la cible du programme d’assimilation brutal du gouvernement chinois après avoir épousé une native du Kirghizistan. Il a été détenu pendant 10 mois puis soudainement libéré. La famille s’est enfuie aux États-Unis avec l’aide d'un chercheur de la Victims of Communism Memorial Foundation, d’un expert canadien en surveillance, d’un analyste du groupe McKinsey, d’une famille de chrétiens américains et du fondateur de China Aid, Bob Fu. Des avocats spécialisés dans les droits de l’homme vont soumettre son récit de première main de la répression pratiquée par le gouvernement chinois à la Cour pénale internationale.

Australie : De nombreux baptêmes lors d’un lever de croix

Un nombre record de 130 aborigènes ont été baptisés par des anciens de leurs familles et des chefs de tribus lors d’une cérémonie de lever de croix sur la Terre d’Arnhem Ouest, dans le quart nord-est du Territoire du Nord de l’Australie. Les levers de croix sont devenus importants pour les chrétiens des Premières nations, car ils sont l’occasion de renouveler une alliance entre la terre et Dieu et de préparer les individus au baptême. La pratique remonte au mouvement de retour vers les homelands dans les années 1970, lorsque de nombreuses familles aborigènes sont retournées sur leurs terres ancestrales.

Ghana : Les Églises plantent des arbres

L'’organisation chrétienne d’aide humanitaire Compassion International et 17 Églises se sont unies pour planter 4 000 arbres afin de lutter contre les effets du changement climatique. Le groupe espère planter 15 000 autres acacias, moringas, avocatiers et autres espèces d'arbres dans 20 endroits du pays. Abraham Satunia, un responsable des Assemblées de Dieu, explique que la combustion de matières fossiles a perturbé l’ordre environnemental, devenant une menace pour la vie humaine. Selon la Banque mondiale, la température annuelle moyenne au Ghana a augmenté d’un degré Celsius depuis 1960, et il y a maintenant environ 48 jours plus chauds et 12 jours plus froids chaque année. La poursuite du changement climatique devrait voir augmenter la température annuelle moyenne d’un à trois degrés d’ici 2060, entraînant une diminution de 20 % des précipitations et provoquant des sécheresses cycliques.

Article continues below

Lettres de nouvelles gratuites

Plus de lettres de nouvelles
Nigeria : Contestations autour du décès d’une chanteuse de Gospel

La chanteuse gospel Osinachi Nwachukwu est décédée subitement à l’âge de 42 ans, et sa famille ne reconnaît pas la cause du décès. Son mari et manager, Peter Nwachukwu, affirme qu’elle souffrait secrètement d’un cancer de la gorge. Ses quatre enfants, cependant, ont indiqué à la police qu’elle était victime de violences domestiques. Peter Nwachukwu est maintenant en prison, faisant face à 23 accusations de violence domestique et d’homicide. L’interprétation du titre « Ekwueme » par Osinachi Nwachukwu, qui était une des chanteuses de gospel les plus connues du Nigeria, compte 77 millions de vues sur YouTube.

Norvège : Querelle de voisinage autour d’une croix illuminée

Un homme de 72 ans affirme que la croix illuminée d’une église évangélique luthérienne constitue un risque pour la santé, car elle pourrait « rouvrir d’anciennes blessures » pour les personnes ayant fréquenté les écoles tenues par cette dénomination entre 1955 et 1990. La Société ecclésiale évangélique luthérienne, une petite dénomination comptant environ 3 300 membres, a présenté ses excuses pour les châtiments corporels pratiqués dans ses écoles, mais affirme que cela n’a rien à voir avec cette croix placée sur l’église de Skien, construite en 2021.

Italie : Andy Warhol attire les Romains à l’église

Une Église évangélique italienne a attiré des centaines de visiteurs en exposant une œuvre mineure de l’artiste pop décédé Andy Warhol. L’Église, la Chiesa Evangelica Breccia di Roma, a ouvert ses locaux à une exposition d’art intitulée Grafica Internazionale e Multipli d’Autore comme une manière d’aimer ses voisins et de leur permettre de faire connaissance avec cette communauté évangélique active au cœur de Rome. La sérigraphie de fleurs de Warhol - signée au dos avec un tampon indiquant « Inscrivez votre propre signature », suivi d’une ligne vierge - s’est vendue aux enchères pour environ 10 000 euros.

République dominicaine : Un évêque pentecôtiste souhaite que l’Église examine la loi sur la protection de la vie privée

Le président des Églises pentecôtistes de la République dominicaine a demandé au législateur que des experts de sa congrégation examinent une proposition de loi sur le droit à la vie privée, à l’honneur, à la bonne réputation et à l’image. L’évêque Reynaldo Franco Aquino estime que le projet de loi n’a pas fait l’objet d’un examen public approprié, « ce qui explique le déclenchement d’une controverse qui paraît sans fin ». La proposition de loi, à laquelle s’opposent les défenseurs de la liberté de la presse, faciliterait les poursuites pour diffamation. Il n’est pas clair si elle s’appliquerait également aux utilisateurs et aux plateformes de médias sociaux.

Article continues below
États-Unis : Peu de femmes à la tête des Églises baptistes égalitariennes

Seuls environ 7 % des Églises de la Cooperative BaptistFellowship, qui s’est séparée des Baptistes du Sud en 2002 autour de la question des femmes dans le ministère, sont dirigées par des femmes ordonnées. Une étude présentée lors de l’assemblée générale de 2022 a montré que le nombre total de femmes occupant des postes de pasteur principal ou de copasteur dans les 1 400 assemblées de la dénomination a en fait diminué depuis 2015. Les femmes ayant participé à l’étude ont déclaré qu’elles étaient confrontées à des obstacles, notamment des attentes plus élevées, des salaires plus bas, du harcèlement sexuel, des questions d’entretien inappropriées et l’attribution à des hommes du mérite de leur travail. « Après ma première prédication », raconte l’une d’entre elles, « un paroissien a demandé à mon mari si c’était lui qui l’avait écrite ».

Vous avez quelque chose à ajouter à ce sujet ? Vous voyez quelque chose que nous avons manqué ? Faites-nous part de vos remarques ici.

Pour être informé de nos nouvelles traductions en français, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous par Facebook ou Twitter.

-

[ This article is also available in English and español. See all of our French (Français) coverage. ]