À l’occasion d’une étude biblique sur la sanctification, j’ai présenté trois récits de la Bible sur le thème de la vie chrétienne. Le premier était un récit de renouveau, de mort et de résurrection abordant les sujets de la repentance et du pardon de Dieu présent dans chaque nouvelle journée. Le deuxième texte était centré sur l’histoire du peuple de Dieu cheminant à travers un désert périlleux et faisant face à des combats et à des attaques spirituelles. Le troisième passage représentait la vie de service par une image : devenir des sacrifices vivants, agréables à Dieu, s’engager auprès de ses voisins et partager joies et fardeaux en communauté.

J’ai ensuite posé la question : « lequel de ces récits décrit le mieux votre vie présente ? » Sans surprise, les participants ont choisi des récits différents. Une femme pensait ne pas être assez bonne pour être acceptée par Dieu parce qu’elle portait la culpabilité de ses péchés passés. « Comment Dieu peut-il me pardonner ? J’ai besoin de retourner encore et encore à la Croix ». Un autre paroissien témoignait : « J’ai l’impression que la vie est un combat et que je suis constamment attaqué, tenté de douter des promesses de Dieu ». Ce frère était au chômage depuis un certain temps et, après avoir essuyé des refus répétés de la part d’employeurs potentiels, il ressentait le besoin de renouveler sa confiance en Dieu. Une troisième personne déclara : « Je cherche simplement à savoir ce dont les gens ont besoin dans mon voisinage et à apporter des réponses à ces besoins ! » Ce jeune homme était prêt à l’action, impatient de servir ses prochains.

Chaque chrétien expérimente-t-il la vie spirituelle de la même manière ? Bien sûr que non. Nous enseignons pourtant souvent la sanctification comme si c’était le cas. Nous discutons pour savoir si la sanctification doit être considérée comme un cycle ou un processus, si la sainteté est une question de combat permanent ou de perfection atteinte, et ainsi de suite. Nous faisons de la sanctification un concept qui offrirait une solution simple et univoque. Nous perdons ainsi de vue que la sanctification est inscrite dans une histoire — celle de l’œuvre du Saint-Esprit dans et à travers (et bien sûr en coopération avec) des vases brisés — dont le langage riche et imagé des récits bibliques rend à merveille témoignage. Il n’existe pas de manière unique et homogène de penser la sanctification : chacun se trouve à un endroit différent lorsqu’il s’agit de décrire la vie chrétienne. Je suis reconnaissant pour la variété et la richesse des récits dont nous disposons dans les Écritures pour nous aider dans notre marche avec ceux qui sont confiés à nos bons soins spirituels.

Les expériences et les besoins spirituels des participants à cette étude biblique correspondaient aux récits de sanctification que nous trouvons dans la Bible. Le récit du renouveau évoquait le besoin de restauration de la première participante. La deuxième personne était confrontée au doute et l’image de la vie dans le désert — tenir ferme contre les attaques du Malin en gardant espoir dans les promesses de Dieu — répondait à son besoin de sécurité au milieu des luttes de la vie. Le dernier participant s’interrogeait vraiment sur le but de la vie, et s’est senti concerné par l’image biblique du service et l’appel à former une communauté.

Article continues below

Free Newsletters

Sign up for our Mensuellement [Monthly] newsletter: CT en français vous proposedes contenus de ChristianityToday.com traduits en français.

More Newsletters

La vie chrétienne consiste-t-elle à mourir et à ressusciter à une vie nouvelle, à tenir bon dans le désert, ou à faire de la place à d’autres dont les besoins façonnent notre sens du service ? La réponse est oui ! La sainteté a de nombreux visages. L’Écriture nous propose plusieurs façons de décrire et d’inviter les auditeurs de la Parole à vivre la vie de l’Esprit. L’Esprit est semblable à un sculpteur qui nous façonne à la ressemblance du Christ de la manière la plus adaptée à nos besoins.

Quelles sont les principales difficultés vécues par nos frères et sœurs ? Leur identité ? Le besoin de sécurité ? La recherche du sens de leur existence ? C’est en permettant à divers récits de façonner notre compréhension de la sanctification que nous pourrons les accompagner au mieux dans leur cheminement spirituel.

Les récits et les images bibliques nous fournissent une grammaire imagée pour nous permettre d’exprimer ce à quoi ressemble la vie dans l’Esprit à différents moments du voyage spirituel d’une personne. Cette grammaire aide à formuler l’état spirituel, les besoins et les espoirs d’une personne. Ce faisant, elle invite à la prière pour demander à l’Esprit saint d’agir en profondeur et de répondre aux besoins : Viens, Esprit saint !

Outre les récits de renouveau, de désert et de service, l’Écriture nous transmet de nombreuses autres images et histoires à propos de la vie chrétienne. Des récits d’hospitalité envers les étrangers, de parias accueillis dans le royaume de Dieu par la foi en Christ, de l’Esprit saint conduisant l’Église hors de Jérusalem vers les marges où vivaient les Samaritains et les païens. Ou encore des récits de vie consacrée à Dieu dans le travail et la prière, de soin apporté au jardin sans négliger le temps du repos sabbatique, de Jésus accomplissant la mission reçue du Père sans renoncer au temps passé avec ce Père dans la prière.

En accompagnant les personnes dont nous avons la charge dans leur croissance à l’image du Christ, nous pouvons nous tourner vers les nombreux récits bibliques de vies sanctifiées. Ils peuvent correspondre à ce que nos paroissiens rencontrent dans leur cheminement spirituel. Et bien sûr, dans la vie réelle, ces récits se croisent souvent. Le peuple de Dieu peut être confronté à la fois à la culpabilité, à la honte, à la lutte et au besoin de servir ! La vie est complexe.

Mais l’Esprit nous guide lorsque nous cheminons avec les vies complexes de nos prochains. Ce faisant, nous reconnaissons que nous avons nous aussi besoin de l’Esprit saint pour nous donner le même pardon, la même sécurité, le même sens, le même accueil et le même repos que ceux dont nous nous occupons. Nous aussi, nous prions : Viens, Esprit qui nous façonne !

Leopoldo Sánchez est professeur de théologie systématique au séminaire Concordia de Saint-Louis. Il est l’auteur de Sculptor Spirit : Models of Sanctification from Spirit Christology.

Traduit par Denis Schultz

Révisé par Léo Lehmann

[ This article is also available in English. See all of our French (Français) coverage. ]