En tant que père de deux enfants en âge d’école primaire, la nouvelle de la fusillade du 24 mai dernier à Uvalde, au Texas — à trois heures à peine au sud de chez moi à Austin — m’a profondément bouleversé. Dix-neuf enfants et deux enseignants ont été tués !

Le lendemain matin, en conduisant ma fille à l’école, j’ai ressenti avec acuité la fragilité et l’imprévisibilité de la vie. J’éprouvais une peur intense, et une colère croissante.

À peine dix jours auparavant, un jeune homme de 18 ans aux motivations racistes, vêtu d’un gilet pare-balles et armé d’un fusil muni d’un chargeur à grande capacité, avait abattu dix personnes dans un supermarché de Buffalo et en avait blessé trois autres. Onze des treize victimes étaient noires.

Un jour après cette fusillade dans le nord de l’État de New York, un tireur a fait irruption dans la Geneva Presbyterian Church, à Laguna Woods, en Californie, où un groupe de paroissiens s’était réuni pour un repas en l’honneur d’un ancien pasteur d’une communauté taïwanaise qui utilise l’église pour ses cultes. Il a tué une personne et en a blessé cinq autres.

Une nation en bombarde une autre, une dénomination entretient une liste secrète de pasteurs abusifs, certains sont discriminés à cause de la couleur de leur peau, d’autres persécutés à cause de leur foi, et des milliers de personnes sont cruellement jetées sur les routes — tout cela sur fond de pandémie mondiale.

Il est tentant de se fermer émotionnellement devant toute cette violence. Il est tentant de céder au désespoir. « Ainsi va le monde », pourrions-nous dire, en souhaitant qu’il en soit autrement mais en nous sentant impuissants à faire la différence. Il est tentant de se distraire par diverses occupations ou de se réfugier derrière des rengaines spirituelles pour endormir la douleur. « Lâche prise et laisse Dieu agir. » « Dieu œuvre de façon mystérieuse. » « C’est au ciel que se trouve notre véritable chez nous. »

Mais notre monde est violent et la Bible ne nous permet pas d’ignorer sa violence ou de la rationaliser par des slogans théologiques bien ficelés. Elle nous appelle à regarder notre monde en face, ensemble, et, si nécessaire, à crier notre colère à Dieu. La Bible nous invite à pouvoir nous mettre en colère contre Dieu : il peut supporter toutes nos larmes et nos amères malédictions. Et ces mots devraient pouvoir être prononcés à haute voix, car c’est en partie ainsi que nous empêcherons le chaos de la violence de prendre racine dans nos propres cœurs.

Comme je l’écris dans mon livre sur les psaumes, on ne peut trouver dans le recueil officiel du culte d’Israël, le Psautier, aucune prière fidèle qui banaliserait le mal, aucune foi authentique qui ignorerait la puissance destructrice du péché, et aucun témoignage authentique qui fermerait les yeux sur la violence de notre monde. C’est pour cette raison que nous nous tournons vers les psaumes pour nous guider dans des moments d’obscurité : ils nous montrent ce que nous pouvons — et même devons — prier dans un monde violent.

Article continues below

Lettres de nouvelles gratuites

Plus de lettres de nouvelles

Mais une question demeure : comment prier dans le sillage d’une telle violence ? Quelles paroles de lamentation pourrions-nous mettre sur nos lèvres pour donner un sens à ce qui est insensé ? À quoi le peuple de Dieu tout entier pourrait-il dire « amen » face au pouvoir corrosif de la haine qui conduit un homme à tuer son voisin de manière totalement irrationnelle ? Que peut dire à Dieu un peuple épuisé et découragé dans l’adversité ?

Évidemment, il est loin d’être facile de répondre à ces questions, mais au cours des deux dernières années, j’ai tenté de donner voix à ces préoccupations sous la forme de prières collectives, dans l’espoir qu’elles puissent s’avérer utiles, et peut-être réconfortantes, pour les personnes confrontées aux terreurs et aux traumatismes causés par la violence sous une forme ou une autre.

Que le Seigneur, dans sa miséricorde, entende nos prières.

Une prière de colère :

Au Dieu dont la sainte colère guérit ;
Au Messie dont la juste colère triomphe du mal ;
À l’Esprit qui empêche notre colère de devenir destructrice :
Accueille nos cœurs blessés ;
Prends nos paroles enflammées ;
Protège-nous du désir de vengeance.
Que notre juste colère alimente le progrès de la justice dans notre monde fractionné
et contribue à la réparation des relations brisées dans nos quartiers et nos foyers.
Nous te prions ceci pour ta gloire, et pour notre bien à tous.

Amen.

Une prière après une fusillade de masse :

Seigneur, toi qui abhorres ceux qui assassinent les innocents, ne sois pas sourd à nos cris amers, nous t’en prions, et ne nous abandonnes pas à notre douleur. Entends nos cris de protestation, ô Dieu de Jacob, tiens compte de nos gémissements pour la justice et viens à notre rencontre en ce lieu humble et désemparé. Réveille-toi, Seigneur ! Réveille-toi ! Délivre-nous du mal, pour l’amour de ton nom ! Nous prions pour que nous soyons témoins de ta puissance salvatrice et de ton pouvoir guérissant. Nous te prions au nom de celui qui est notre Forteresse et notre Refuge. Amen.

Une prière de lamentation :

Dieu miséricordieux, toi qui pleures avec ceux qui pleurent, qui sauves les opprimés, qui prêtes l’oreille aux nécessiteux et qui panses les cœurs brisés, écoutes notre prière. Mets fin à notre détresse. Préserve nos vies. Sauve-nous. Guéris-nous. Tiens-toi près de nous en ce jour. Nous te prions au nom de Jésus, l’homme de douleur, habitué à la souffrance, sur qui nous déposons tous nos soucis. Amen.

Une prière pour la paix en temps de guerre :

Seigneur, toi qui es le vrai roi, aie pitié, nous t’en prions, de ceux qui souffrent des ravages de la guerre en ce jour. Fais taire les va-t-en-guerre, disperse les assoiffés de sang, brise les armes, et prends pitié de ceux qui sont vulnérables, afin que la paix et la justice véritables puissent être restaurées sur cette terre. Nous prions cela au nom du Prince de la Paix. Amen.

Une prière contre la soif de sang :

Seigneur, toi qui as en horreur les sanguinaires, qui réprimes les meurtriers, nous t’en prions : brise l’épée des violents, afin que nous puissions en pleine lumière témoigner de toi comme Dieu de justice et Seigneur d’équité. Nous te prions au nom du Christ notre Roi. Amen.

Article continues below

Une prière en réponse à la mort :

O Christ blessé, toi qui es allé jusqu’aux abîmes les plus monstrueux et qui as englouti la mort dans sa totalité, goûtant son amère fatalité et triomphant d’elle une fois pour toutes, nous te prions de nous libérer de la peur de la mort et de nous réconforter dans les pertes qu’elle nous fait encore subir, afin que nos cœurs soient imprégnés aujourd’hui de ta vie de résurrection. Nous te prions au nom de Celui qui est la Résurrection et la Vie. Amen.

Une prière pour les agents de police :

Ô Seigneur, toi qui aimes la droiture et la justice, nous prions aujourd’hui pour tous les policiers, afin que tu les soutiennes et les bénisses dans leurs fonctions, et que tu les fortifies pour qu’ils défendent la cause des plus fragiles, maintiennent le droit des opprimés, servent le bien de la communauté et préservent la paix dans nos villes, afin qu’ils soient les ambassadeurs de ta justice dans le monde. Nous te prions au nom du Chef des Nations. Amen.

Une prière pour nos ennemis :

Seigneur, toi qui nous demandes de faire l’impossible — de bénir nos ennemis, de prier pour ceux qui nous persécutent et d’aimer ceux qui nous cherchent du mal - nous te prions de faire l’impossible en nous. Aides-nous à aimer nos ennemis comme tu les aimes et à nous rappeler qui sont nos véritables ennemis : Satan, la mort et les forces spirituelles du mal. Par ton Esprit, accomplis aussi un miracle en nos ennemis et, dans ta puissance souveraine, réfrène le pouvoir du mal dans ce monde. Nous te prions au nom de Celui qui est capable d’accomplir des choses impossibles. Amen.

Une prière contre la haine du prochain :

Seigneur, toi qui nous ordonnes de bénir nos ennemis, gardes-nous, nous t’en prions, de faire de nos prochains des ennemis, à nos yeux dignes seulement de haine et ne méritant rien d’autre que des insultes et des malédictions, et accordes-nous plutôt le cœur de Jésus, afin que nous puissions aimer nos prochains comme tu les aimes. Nous te prions au nom de Celui qui fait lever le soleil sur les méchants comme sur les bons. Amen.

Une prière pour aimer un prochain souffrant :

Seigneur, toi qui ne détournes pas le regard de la douleur de ce monde, ouvre nos yeux, nous t’en prions, pour voir la douleur de notre prochain et, par ta grâce, devenir pour lui la présence et la puissance de guérison de Jésus, afin que nos cœurs soient enflammés par ton amour du prochain en ce jour. Nous te prions au nom de Celui qui est le Miséricordieux. Amen.

Une prière pour devenir un peuple épris de justice :

Seigneur, toi qui détestes ceux qui rendent des décisions iniques, fais que nous soyons un peuple qui s’oppose à l’injustice. Où qu’elle se produise, elle est une menace pour la justice en tout lieu. Que nous puissions devenir de dignes représentants de ton royaume de justice, des extrémistes de l’amour du Christ. Nous prions cela au nom de Celui qui libère les opprimés. Amen.

Article continues below

Une prière pour ceux qui se lassent de pratiquer la justice :

Notre Dieu, toi qui vois le cœur de tous avec une parfaite clarté, je confesse mon irritation à l’égard de ceux qui écrasent les autres par leurs mots, qui pensent que personne ne voit ce qu’ils font dans l’ombre, et qui vivent dans un monde de déni. Je suis en colère, j’ai peur et je suis fatigué de faire ce qui est juste. Fortifie mon cœur, je t’en prie, afin que je ne perde pas espoir. Je prie au nom du Bon Berger et du Juste Juge. Amen.

Une prière contre la duplicité de cœur :

Seigneur, toi qui as été acclamé et malmené par une même foule, aie pitié, je t’en prie, de ma propre duplicité : confesser un péché ouvertement tout en en cachant un autre ; bénir Dieu d’un côté tout en maudissant mon prochain de l’autre ; sourire en public, mais me montrer colérique en privé ; aimer Dieu et l’argent de manière égale ; et tant d’autres péchés encore. Accorde-moi la grâce d’être intègre, d’être une seule et même personne en toutes circonstances, quel qu’en soit le prix. Je prie cela au nom de Celui qui reste vrai. Amen.

Une prière pour la venue du royaume de paix :

Seigneur, toi qui a été révélé au monde lors de la visite des Mages, manifeste-toi au monde aujourd’hui comme le Roi qui refuse d’utiliser la violence du monde pour atteindre la paix que nous désirons tant, afin que nous soyons renforcés pour accomplir l’œuvre de ton royaume de paix en notre temps et en notre lieu. Nous te prions au nom de notre Rédempteur et Roi. Amen.

Une prière d’allégeance au Prince de la Paix :

Seigneur, toi qui mérites toute notre loyauté, nous promettons aujourd’hui notre allégeance à l’Agneau de Dieu et au royaume de valeurs inversées qu’il représente. Puissions-nous être une nation sainte en Dieu, le Roi Serviteur et le Prince de la Paix, offrant liberté et justice à tous sans exception. Nous prions ceci au nom de la Sainte Trinité. Amen.

W. David O. Taylor est professeur associé de théologie et de culture au Fuller Theological Seminary . Il est l’auteur de Open and Unafraid : The Psalms as a Guide to Life, un livre accompagné d’une série de cartes de prière.

-

[ This article is also available in English español, and Português. See all of our French (Français) coverage. ]